Monaco a un nouveau Prince

Publié le par BFr


"Awsome! Great job!" cette phrase devient une ritournelle pour Jenson Button et Brawn GP. Cinq victoires en six courses, du jamais vu depuis....ben depuis Michael Schumacher sur Ferrari à l'époque ou Ross Brawn trainait dans le stand de la Scuderia. A Monaco, Button n'a pas eu à forcer son talent bien aidé par son équipier Rubens Barrichello qui faisait office de bouchon. Tiens voilà une autre chose qui date de l'époque Ferrari. Bon c'est vrai que Fisichella a bien tenu son rôle aussi lors des deux titres de Fernando Alonso. Alonso qui s'est retrouvé fort dépourvu quand Lewis Hamilton fût venu chez McLaren. Mais ça c'est une autre histoire. Nouveau doublé Brawn donc, signe que le championnat va être dur pour les poursuivants des BGP001.

Les poursuivants justement parlons-en. Ferrari tout d'abord. Les F60 se sont montrées performantes et fiables au pied du Rocher. Kimi Raikkonen a été brillant en qualification ratant de peu la pôle. En course le Finlandais a été un peu trop passif derrière Rubens Barrichello mais en même temps il a assuré une troisième place ce qui est déjà pas mal pour une Scuderia au bord de l'implosion. Massa complète le beau week-end des rouges avec la 4ème place même si le petit Brésilien est passé tout près de la correction à plusieurs reprises tout au long du week-end. Kovalainen et Hamilton n'ont pas eu autant de chance que leur colègue. Hamilton en qualification et Kovalainen en course ont tous deux laissé passer une occasion de signer un bon résultat pour leur écurie. Zéro pointé pour McLaren!

Ferrari monte, Toyota descend. Les TF109 étaient dernières au terme des qualifications. Quand on pense qu'elles jouaient la gagne à Barhein, il y a de quoi se poser des questions. Il faudra impérativement réagir en Turquie pour entretenir l'espoir d'une première victoire cette saison, synonyme de prolongement de l'aventure F1. Chez BMW-Sauber la soupe à la grimace est aussi au menu après un GP catastrophique. Kubica expliquant qu'il fallait simplement admettre qu'ils étaient mauvais. Comme quoi dévelloper une voiture très tôt n'est pas forcément gage de réussite. N'est pas Brawn GP qui veut. L'équipe allemande peut déjà plancher sur 2010 parce qu'il semble fort peu probable de tirer quelque chose de la monoplace de cette saison.

Plus surprenant les performances des Red Bull. Les RB5 de Vettel et Webber étaient équipées du double diffuseur "miracle" mais il ne leur à pas donné des ailes en Principauté. Vettel 4ème au terme des qualifications était pourtant le plus léger du top 10. Il était fort logiquement déçu de ne pas occuper la pôle. Le fait est qu'apporter ces nouveautés à Monaco n'était probablement pas la meilleure idée qui soit. Gageons que les RB5 devraient être plus à la fête dans 15 jours en Turquie.

La Turquie qui devrait voir les Brawn GP un peu plus en difficulté ou du moins sous pression. Ferrari devrait y être performante et contrairement à Monaco il est possible de dépaser sur ce circuit. Les courbes rapides devraient mieux convenir aux McLaren. Par contre une nouvelle victoire de Button sur le tracé d'Istanbul mettrait un terme définitif aux espoirs des autres pilotes de coiffer le pilote Britannique dans la lutte pour le titre mondial. Affaire à suivre donc!

Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Curieux..Curieuse..c'est...ICI 24/05/2009 20:26

Toujours aussi sympa...
Bon dimanche..
Lorent et ses 2900 Trésors

les taille-crayons..