Tirer des leçons du présent.

Publié le par BFr

Hormis l'affaire du mensonge de McLaren qui a aboutit à une sanction grotesque et sur laquelle je ne reviendrais pas tant elle constitue un non évènement, le conseil mondial de mercredi devait aborder le sujet épineux des budgets plafonés pour 2010. Depuis jeudi on sait que ce budget sera limité à 40 millions de dollars ( environ 45 millions d'euros) pour les équipes qui le souhaitent. En contre partie ces écuries auront des avantages techniques, avec l’autorisation d’utiliser des ailerons mobiles à l’avant et à l’arrière de la monoplace, et un moteur sans limite dans le régime. Il n’y aura pas de limite dans les essais en dehors de la saison et dans le travail en soufflerie. 

La FIA a également précisé que la FOM, la société de Bernie Ecclestone, a accepté de fournir 10 millions de dollars par an aux équipes qui auront ce budget limité et que le transport du matériel sur les courses sera pris en charge, jusqu’à 10 000kg. Ce qui réduit encore les dépenses de ces équipes à 30 millions de dollars. Vingt billets en classe économique seront également proposés pour les membres des équipes.On croit rêver. En gros la FIA encourage les équipes à dépenser moins pour gagner plus.

Le danger de cette proposition est d'avoir un championnat à deux vitesses. Ce qui est déjà sensiblement le cas cette saison avec le KERS (mais je ne vais pas m'étendre une fois de plus sur cette idiotie). Certes cela pourrait attirer des nouvelles équipes vers la discipline, on parle de Prodrive sous le nom d'Aston Martin, de Lola, de ART ou encore de I-sport, mais il aurait été plus judicieux d'y aller crecendo, comme le voulais les grandes équipes. Ou alors carrément créer un championnat pour indépendants. Mais je ne vois pas trop l'intérêt de voir un championnat à deux vitesses. Pourquoi avoir 26 voitures si la moitié d'entre elles sont "larguées" parcequ'elles dépensent plus (trop) d'argent? Déja que les nouvelles régles 2010 vont plus que probablement obliger les équipes à repartir d'une feuille blanche pour concevoir leurs monoplaces...Qui a parlé de réduction des coûts? Les équipes ne sont évidement pas satisfaites de cette décision et entendent bien faire valoir leurs opinions. D'après Jean-Louis Moncet, elles se donnen jusqu'a lundi lundi ou mardi, pour bien réfléchir à la situation et envisager la réponse qu’il convient de donner à cette proposition. Il va encore y avoir du "sport"...


Publié dans opinion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article