And the winner is...

Publié le par BFr

Ron Dennis a annoncé aujourd'hui qu'il allait quitter toutes ses fonctions à la tête de l'équipe McLaren de F1 pour se concentrer sur un autre projet important: la conception et la fabrication d'une McLaren de route.

"J'ai cédé la direction de l'équipe McLaren Mercedes à Martin Whitmarsh, le 16 janvier dernier, jour de la présentation de notre nouvelle voiture - commente Ron Dennis - Ce jour-là, on m'a demandé si j'allais assister au Grand Prix d'Australie et j'avais répondu par l'affirmative. J'y ai donc assisté, mais pas en tant que responsable de l'équipe, et je dois avouer que la sensation était étrange.La course suivante, en Malaisie, je l'ai regardée à la télévision de chez moi et j'ai trouvé cela étonnamment facile. Je pensais que j'allais être plus ému, après avoir assisté à tellement de Grands Prix au cours de ces dernières années. J'avoue cependant que ce n'est pas facile, car je me suis toujours battu pour l'équipe de F1. Je doute que Max Mosley et Bernie Ecclestone soient mécontents de ma décision, mais on ne m'a rien demandé; c'est ma décision," poursuit il.

On ne peut s'empêcher de penser que ce retrait est lié à l'affaire du Grand Prix de Melbourne et aux sanctions qui planent sur la tête de l'équipe McLaren et de son pilote vedette. Ce retrait me laisse à penser que le team de Woking ne risque plus grand chose le 29 avril prochain. Avec le retrait de Ron Dennis, Mosley gagne son bras de fer avec le team manager anglais. En effet, si Dennis avait vraiment voulu se retirer il l'aurait dés janvier et n'aurait pas attendu deux courses.



Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article