Les effets pervers de la légalisation

Publié le par BFr

La décision de légaliser les diffuseurs utilisés par les écuries Brawn GP, Williams et Toyota est logique mais pas sans conséquences. Elle va lancer une espèce de course à l'armement de la part des teams "lésés". Installer ce type de diffuseur ne se fera en effet pas en un jour d'autant que les essais privés sont désormais interdits. Cela va remettre en question l'aérodynamique des monoplaces en profondeur. Surtout chez Red Bull ou Adrian Newey pencherait sur une autre alternative. La petite soeur Toro Rosso risque d'être encore plus pénalisée puisqu'elle ne recevra sans doute pas ce fameux diffuseur en même temps que l'équipe A. Chez Ferrari c'est la position de la boîte de vitesse qui pose problème. Installer ce nouveau diffuseur coutera aussi beaucoup d'argent ce qui va à l'encontre de la volonté affichée par la FIA de réduire les coûts de manière drastique (mais la FIA n'est plus à une contradiction près). Autre désavantage soulevé par Mario Theissen de chez BMW-Sauber, le diffuseur rendrait plus compliqué les dépassements. Ce qui va aussi à l'encontre du nouveau réglement technique voulu pour 2009. Alors les diffuseurs double interdits en 2010? On parie combien?...

Publié dans Analyse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article