Sepang: conférence de presse du samedi

Publié le par BFr

Q. Jenson, hier, Ross nous disait "Ne laissez personne dire que nous dominons". Une victoire et deux pôles c'est pas si mal n'est-ce pas?


JB: Et bien il semble que non, et vous ne me croirez pas si je vous dit que je ne pensais pas que nous serions ici hier. J'ai été surpris par la forme des Red Bull et des Ferrari. Nous ne pensions pas pouvoir le faire cette fois. J'en parlais avec Sebastian mais il ne me crois pas.


SV: Regardes où vous êtes maintenant!


JB: Oui, nous avons juste tourné autour je suppose. La nuit dernière nous avons travaillé très tard  parce que je n'étais pas satisfait de l'équilibre de la voiture. Nous avions un bon rythme mais je n'étais pas entièrement satisfait et apparemment nous avons bien travaillé pendant la nuit. Nous sommes arrivé ce matin sur le circuit avec un bonne voiture.


Q. Vous vous êtes qualifié deuxième ici en 2006 et terminé deux fois troisième, c'est un circuit qui vous convient bien?


JB: Oui, c'est un tracé que j'apprécie et c'est ici que j'ai réalisé le premier podium de ma carrière en F1. J'ai donc de bons souvenirs ici à Sepang. J'ai aussi eu des courses très intéressantes par le passé. Donc oui j'aime beaucoup ce circuit. J'espère qu'il fera sec demain mais ici vous ne pouvez jamais prévoir avec le temps. Nous pensions qu'il pleuvrait pendant les qualifications, donc nous verrons bien. Nous devons penser à ce que nous ferons s'il pleut parce que nous n'avons pas encore roulé dans ces conditions avec la voiture, donc oui, ça sera intéressant.


Q. Et au sujet des pneus? Nous avons vu que les pneus tendres s'usaient très vite à Melbourne. Est-ce différent cette fois?


JB: Oui, je pense que tout le monde préfère les tendres. En qualification il était possible de mettre les pneus prime mais je ne pense pas que quelqu'un les aient utilisés. Je pense que c'est la spécification que sera le plus utilisée demain en course et surtout s'il fait frais. Si les conditions sont froides vous allez avoir beaucoup de graining sur les pneus durs. La gestion des pneus sera encore une fois important, ce n'est pas frustrant mais ça apporte quelque chose de différent quand vous devez contrôler vos performances en fonction du type de pneumatique que vous utilisez et du stade de la course.


Q. Jarno vous expliquiez hier que vous aviez des difficultés avec les pneus durs. Est-ce toujours le cas?


JT: Hier n'a pas été une journée facile pour nous. Nous avons analysé les données parce que je ne me sentais pas à l'aise et nous ne semblions pas vraiment compétitif. Je dois donc remercier l'équipe et tous les ingénieurs parce qu'ils ont tout analysé et aujourd'hui nous étions bien mieux. Nous avons fait un très bon job pour bien faire fonctionner les deux spécifications et en qualification les durs n'étaient pas trop mauvais. L'écart entre les deux types de pneus est encore important .


Q. Déçu de ne pas être en pôle?


JT: Quand c'est pour un si petit écart oui et spécialement parce que je pense avoir fait du bon boulot. Mais il le mérite il a été plus rapide particulièrement en Q2, mais je suis satisfait.


Q. La semaine dernière vous êtes parti de la pitlane et avez terminé troisième. Cette fois vous partez en première ligne.


JT: Oui, la semaine dernière est passée et maintenant j'espère juste avoir une bonne course. Demain risque d'être une course étrange étant donné que nous nous attendons à un mauvais temps et cela peut complètement changé le résultat.


Q. Avez-vous déjà testé les pneus pluie?


JT: Non, la première fois que j'ai testé la voiture c'était au Portugal mais il faisait un peu trop froid et les pneus ne fonctionnaient pas très bien, donc il est impossible de juger. A ce stade, je me souviens que je pensais que les pneus ne fonctionnaient pas assez bien avec ce nouveau package aérodynamique. Ici, normalement quand il pleut, ce n'est pas une pluie normale, il pleut des cordes.


Q. Sebastian, êtes vous sorti sur le mouillé, avez-vous testé les pneus pluie?


SV: Oui, nous l'avons fait. Nous avons eu une séance d'essais à Jerez et il a plu toute la journée. Je pense que c'était bon. Nous avons fait une simulation de GP sous la pluie donc s'il pleut demain ça devrait nous aider. Je pense que toute l'équipe a fait du bon boulot une fois encore mais avec la pénalité je partirais 13ème. Donc j'espère qu'il y aura un peu de pluie.


Q. Comment étaient les conditions de piste cet après-midi? Est-ce fort différent de courir en pleine journée?


SV: Il fait toujours chaud ici, même la nuit, donc les températures devraient être ok, mais différentes de Melbourne. Conduire la voiture au crépuscule n'était pas un problème parce que le soleil n'était pas si bas et qu'il y avait des nuages donc nous ne pouvions pas toujours voir le soleil donc je ne m'attends pas à des problèmes pour demain, mais on ne sait jamais.  Quand il commence à pleuvoir, comme le disait Jarno, c'est pas juste une petite pluie et il commence à faire plus sombre. Nous verrons bien demain.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article