Rien ne sert de courir...

Publié le par BFr

Le principal reproche que l'on pouvait faire à Lewis Hamilton était de ne pas savoir assurer un résultat. Au Brésil l'année dernière il a bien failli passer à côté du titre mondial pour la deuxième année consécutive alors qui lui "suffisait" de terminer cinquième pour l'emporter. En partant 18ème sur la grille de départ cette après midi, le GP d'Australie allait lui servir de test. Avait-il appris de ses erreurs? Ce titre de champion du monde l'avait-il assagit? Au terme de cette course inaugurale, la réponse est définitivement oui. Et pourtant dieu sait que je suis avare en compliment pour ce pilote que je ne porte pas dans mon coeur, loin s'en faut. Mais il faut reconnaître qu'il a fait une course sage et le résultat est là: quatrième et 5 points dans son escarcelle là ou les Ferrari repartent bredouille avec une monoplace pourtant plus performante mais pas fiable. Je crois sans trop me tromper que Hamilton pourrait bien prendre une nouvelle dimension cette saison et faire taire certains de ses détracteurs, moi le premier...

Publié dans opinion

Commenter cet article