Le cas Nelson Piquet

Publié le par BFr

Il y a un an, le jeune Nelson m'énervait déjà. Il n'avait encore rien prouvé qu'il était déjà convaincu de faire jeu égal avec Fernando Alonso. Il devait sans doute se dire que si Lewis Hamilton y était arrivé, lui aussi pouvait le faire. On a vu le résultat. Les rumeurs de remplacement n'ont pas cessé pendant la saison 2008. Et hormis sa deuxième place chanceuse en Allemagne, le fils de Piquet n'a rien montré de probant pour sa première saison. Sa reconduction pour 2009 a donc été une surprise. Quand on voit le temps que Bourdais a dû attendre avant d'être confirmé chez Toro Rosso, alors qu'il n'a pas fait une aussi mauvaise saison que Nelson Piquet Jr, même s'il a manqué de belles occasions de marquer des points c'est vrai, on frôle le ridicule. Mais revenons-en à Piquet Jr.  Le problème de ce pilote c'est qu'il est incapable de se remettre en question. Il a toujours été protégé par le cocon familial. Oui il a fait des résultats dans les catégories inférieures mais c'était dans la structure familiale. Sans aller jusqu'à dire que le jeune homme est dénué de talent, il est évident qu'il y a beaucoup de travail à accomplir avant d'arriver a faire jeu égal avec les ténors de la discipline. Pour 2009, Nelson espère faire mieux qu'en 2008. ça ne devrait pas être difficile...Celà étant quand on regarde les chronos des essais privés par rapport à ceux d'Alonso (même si on peut se dire que les programmes sont différents) il y a quand même de quoi être inquiet pour son avenir en Formule 1. Finir la saison serait un exploit, et finallement être au départ à Melbourne en est déjà un compte tenu de ses performances médiocres l'année dernière. Enfin laissons lui quand même le bénéfice du doute. On refera le bilan après 3-4 courses.

Publié dans opinion

Commenter cet article