L'avenir du calendrier F1

Publié le par BFr

On le sait il n'y aura pas de Grand-Prix de France en 2009, pas plus que de manche canadienne, elle aussi supprimée. 2009 sera aussi le dernier GP de Grande-Bretagne disputé sur le tracé de Silverstone. En 2010 c'est à Donington que le cirque de la F1 se rendra (en tout cas théoriquement parce qu'un changement de dernière minute n'est pas encore impossible dans ce dossier.) Le circuit de Spa-Francorchamps a joué au yoyo ces dernières années, repartant aussi vite qu'il n'était réapparu dans le championnat du monde. Il faut dire que la concurrence est de plus en plus rude pour les vieux circuits. Abu Dabi, Turquie, Bahrein, Singapour, Shanghai sont autant de nouvelles destinations pour le formula one circus.

La grande mode en ce moment semble être les circuits en ville.Tout le monde veut SON Monaco. Résultat on a eu droit à trois courses particulièrement emmerdantes la saison dernière (Valence étant le gagnant haut la mains à ce petit jeu). Bernie fantasme sur une épreuve dans les rues de Londres, Paris ou encore Las Vegas. Dernière annerie urbaine en date, la ville de Rome qui souhaiterait aussi avoir les F1 dans ses rues. Tout ça au détriment de qui? Ben des vieux tracés européens.

La prochaine victime de ces nouveaux arrivants (on cite la Russie, la Corée du Sud, la Bulgarie, ou encore le retour de l'Afrique du Sud) pourrait bien être la manche d'Istanbul. Pourtant ce circuit est probablement l'un des plus réussis de ces dernières années. Il faut dire que comparé à Shangai, ce n'est pas très difficile.

Seul  argument en faveur des "classiques", la réduction des coûts. En effet se rendre dans des pays lointains implique un coût élevé pour les équipes. Finalement le tout est une question d'équilibre. Oui aux nouvelles destinations pour peu qu'elles en valent la peine (Oui à Istanbul ou au Portugal, mais non à Valence et Singapour... par exemple) mais il ne faudrait pas oublier les tracés mythiques qui ont fait l'histoire de la discipline parmi lesquels on peu compter, et en ce qui me concerne c'est un paradoxe étant donné que je suis en général contre les circuits urbains, le tracé monégasque.

En bonus voici une vidéo de ce que pourrai donner l'épreuve dans les rues de Rome




Publié dans opinion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article